• Chapitre 2 (pokémon)

     

     

                                                    Chapitre 2: "Laissez moi, mes problèmes ne me regarde que moi".

    Point de vue d'Elise

    Je me retourna, personne.

    Je commence à prendre la balle de Drako quand un lance-flamme me toucha.

    Je sortait Drako et me roula par terre pour arrêter de brûler, en vain.

    Mon solochi commença à crier pour avertir les dresseurs près de moi.

    Personne ne vint, mon grenousse n'avait pas encore d'attaque eau.

    Le feu commença à monter à mon cou , mon bras était en flamme, j'aurais la peau de Valentin et ses sbires.... Si je suis encore en vie.

    Je cria de toutes mes cordes vocales.

    -Kyah!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Fin du point de vue d'Elise.

    Point de vue d'Hiro

    -Vous avez compris? Être le maître de la ligue n'est pas tâch.....

    -Kyah!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'entendis un cri d'ici, je courrais vers la direction avec le professeur et Sarah.

    Arrivé à destination, on vit Drako paniqué et Elise à terre, main dans le cou et bras enflammé.

    Le professeur nous demanda de nous éloigner c'est ce qu'on fit .

    Il sorti son carapuce qui lança comme attaque bulle d'eau plusieurs fois.

    Quand le bras et la main d'Elise n'eut plus aucun feu dessus, on vit les dégâts des flammes: de superbes cicatrices faites avec la brûlure.

    Je me précipite vers elle

    -Tu vas bien?

    -J'ai vécu pire....

    Je ne me posa pas de questions et la porta comme une princesse.

    -Que? Lâche moi!

    -Non, ne t'agite pas sinon ta douleur se fera plus sentir

    -....Ok

    Elle mit sa tête sur mon torse, son solochi se mit sur mon épaule et regarda Elise d'un air inquiet.

    Le professeur avait les sourcils froncés

    -Elise j'aurais à vous parler en privé quand vous serez rétablie

    -Pourquoi je devrait vous donner  mon temps pour vos conneries?

    -Pour parler de vos problèmes.

    -Mais laissez moi, mes problèmes ne me regarde que moi !!

    Elle se serra contre moi, son visage montrait son énervement.

    Je lui toucha et ébouriffa les cheveux doucement, son visage passait de la colère à la surprise, elle me regarda dans les yeux.

    -. . .

    Elle avait détourné le regard et me laissa ébouriffer ces cheveux.

    J'était content, arrivé au centre pokémon l'infirmière s'inquiéta de suite et me demanda de la poser sur l'espèce de lit c'est ce que je fis -à contrecœur- elle me toucha la main avec la sienne doucement puis elle s'endormit.

    Son pokémon resta avec moi jusqu'à qu'elle aille mieux 

    Suite  au chapitre 3 °^°

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :